Personal tools
You are here: Home Films Avatar
Document Actions

Avatar

by Magali Van Reeth last modified 2009-12-19 13:14

James Cameron

Etats-Unis, 2h41, 2009

Sam Worthington, Zoe Saldana, Sigourney Weaver, Stephen Lang

16/12/2009

Quelques semaines avant la sortie de ce film, les médias internationaux parlaient déjà de ce film, le plus cher du monde, des moyens technologiques déployés pour parvenir à ce rendu si étonnant. Difficile d'y aller sans rien savoir, sans avoir déjà vu des images.

Et il est vrai qu'ils sont magnifiques, ces grands personnages bleutés dont les corps souples et puissants se déplacent avec aisance dans les paysages de rêves de la planète Pandora. Beaux et en plus si "intelligents", de cette intelligence à la fois animale et humaine qui les fait vivre en parfaite harmonie avec la nature. Ils se déplacent dans les forêts les plus touffues sans déranger le moindre organisme vivant et lorsqu'ils sont obligés de tuer, bêtes ou plantes, ils le font avec respect. Face à ce peuple d'extra-terrestres, des hommes de chez nous, qui parlent tous avec un accent américain. Ce sont essentiellement des mercenaires et des scientifiques au service d'un ordre supérieur, mus par des motifs essentiellement financiers. Ensemble, ils essayent de s'emparer d'un matériau très coûteux sur Terre mais abondant sur Pandora. Pour faire court, ils sont bêtes et méchants, sauf quelques gentils, vite identifiés qui vont essayer de s'opposer au massacre programmé pour raisons économiques. Si le spectacle est là, et en abondance, on ne peut s'empêcher de constater la pauvreté de l'imaginaire humain lorsqu'il s'agit d'inventer de nouveaux mondes. Sur Pandora, les êtres vivants, qu'ils soient du règne animal ou végétal, ne sont que des embellissements, des exagérations, des amplifications de ce qui existe déjà sur Terre. On a beau rajouter deux yeux à une énorme sauterelle, cela reste une sauterelle géante. Les "naissances" se font dans du liquide "amniotique", les animaux qui courent vite ressemblent furieusement à des chevaux. Les plantes rétractiles ou fluorescentes existent sur notre planète, et sur Pandora, les arbres ressemblent à des arbres et les humains à des humains, même s'ils sont peints en bleu et doté d'une queue. On ne verra pas dans ce film une forme vivante qu'on n'ait déjà vue, que ce soit dans les océans, les sous-bois ou dans nos 5000 ans d'iconographie, riche en monstres ailés, sirènes et paysages étranges. Cela dit, c'est du grand spectacle, que ce soit chez les hommes bleus ou lors des batailles avec hélicoptères (eux aussi, pauvrement très classiques) mais les 2h41 pourront sembler un peu longues à ce qui aiment trouver au cinéma un peu plus de profondeur…. Une bonne nouvelle cependant, James Cameron confirme dans Avatar que Dieu existe et c'est une femme ! Magali Van Reeth Signis

Avatar
Current image JPEG image — 18 KB
Navigation
 
« September 2017 »
Su Mo Tu We Th Fr Sa
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Log in


Forgot your password?
New user?
 

Powered by Plone CMS, the Open Source Content Management System

This site conforms to the following standards: