Personal tools
You are here: Home Films Premières neiges
Document Actions

Premières neiges

by admin last modified 2008-10-03 14:10

Aida Begic

Bosnie/Allemagne/France, 1h39, 2008. Festival de Cannes 2008, grand prix de la Semaine critique.

Zana Marjanovic, Jasna Ornela Bery, Sadzida Setic

08/10/2008

Après la guerre, dans un hameau isolé de Bosnie, les habitants attendent des nouvelles de ceux qui ne sont toujours pas revenus et tentent de vivre quand même.

Parmi les cinéastes européens, on voit si rarement des Bosniaques qu'on ne peut que se réjouir de savoir que Premières neiges, présenté à la Semaine de la critique lors du dernier Festival de Cannes est le premier long métrage d'une réalisatrice originaire de cette région. Il faut d'ailleurs aller faire quelques recherches pour savoir s'il s'agit, à la date où on écrit, d'un état indépendant ou d'une région, les événements ayant été très tourmentés de ce côté-là depuis quelques années. A la lecture du couplet sur la fédération de Bosnie-Herzégovine, on peut encore se poser des questions… Le sujet du film est bien sûr au cœur de ces interrogations puisque Aida Begic revient sur la tragédie des années 1990 où une guerre fratricide a ravagé son pays. Dans le petit village de Slovna, le temps semble s'être arrêté. D'abord parce qu'on vit encore au rythme des saisons et des produits de la terre, dans de petites maisons isolées de tout. Ensuite, parce que les femmes et les enfants qui vivent là attendent chaque jour le retour des hommes qui sont partis à la guerre. Reviendront-ils un jour ? Premières neiges est une longue et douloureuse attente, où il faut faire son deuil en espérant, où il faut continuer à vivre pour assurer le simple quotidien de ceux qui restent. C'est, après la fin des combats, la valse qui continue entre la vie et la mort. De très beaux personnages hantent ce village dévasté, une jeune femme silencieuse et déterminée, un garçon toujours en fuite de son malheur, une vieille femme qui tisse sans cesse, des hommes venus de la ville pour apporter un avenir ou acheter les pauvres restes de ceux qui ont déjà tout perdu. Un peu de magie, comme celle de la première neige dans une douce journée d'automne, donne au film un ton chaleureux et particulier. Magali Van Reeth Signis France

Premières neiges
Current image JPEG image — 24 KB
Navigation
 
« September 2017 »
Su Mo Tu We Th Fr Sa
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
Log in


Forgot your password?
New user?
 

Powered by Plone CMS, the Open Source Content Management System

This site conforms to the following standards: