Personal tools
You are here: Home Films Valse avec Bachir
Document Actions

Valse avec Bachir

by admin last modified 2008-07-21 08:59

Ari Folman

Israël/France, 1h27, 2008. Sélection officielle Festival de Cannes 2008, en compétition. Film d'animation pour adultes.


25/06/2008

Un film d'animation pour adultes qui revient sur les évènements tragiques de la guerre du Liban dans les années 1980 et les répercussions intimes sur les soldats qui y participèrent.

Les guerres sont désastreuses. Elles font mal à ceux qui les subissent mais aussi mal à ceux qui les font. Depuis le début du 20ème siècle, la littérature occidentale puis le cinéma et les arts picturaux, ont dépeint les bouleversements intimes des soldats. Ceux, enrôlés malgré eux dans des conflits qu'ils ne comprenaient pas. Mais aussi ceux partis par conviction patriotique, idéaliste ou politique qui découvrent peu à peu l'absurdité des champs de bataille. Le héros antique est un soldat dont la valeur et le courage se calculent en nombre d'ennemis tués. Le héros contemporain dit sa peur du combat, son horreur de la mort, son incompréhension face à la bataille. On louait le premier pour sa force, le second expose ses faiblesses. Ce changement dans l'histoire de l'art a forcément des répercussions sur nos sociétés contemporaines. Aujourd'hui, si on fait encore la guerre un peu partout dans le monde, on est plus conscient des conséquences dramatiques. A la frontière entre documentaire et œuvre de fiction, Valse avec Bachir dit les tourments d'un homme qui ne se souvient plus de son passé, lorsqu'il avait 20 ans et qu'il est parti au Liban, sous l'uniforme israélien. Les voix qui parlent disent les vraies paroles de ces anciens combattants qui ont assisté au massacre des Palestiniens de Sabra et Chatila. Le personnage principal tente de reconstituer ses souvenirs et de les confronter à ceux de ses camarades. Reconstitution qui lui permet de combler le vide qu'il sent en lui. Avec lui, d'autres prennent la parole et tentent de cerner au mieux leur malaise, leurs cauchemars et ceux de toute une société. Valse avec Bachir n'est pas un film politique. Les évènements qui ont déclenché l'oubli sont présentés de manière à ce que tous les spectateurs puissent les comprendre mais les responsabilités et les raisons du massacre ne sont pas le sujet du film. Le cœur du film, c'est ce défaut de mémoire qui cache l'horreur et permet de tenir debout. C'est un homme face à son passé qui doit savoir pour continuer à vivre. Un film d'animation qui décrit les horreurs de la guerre, cela peut paraître paradoxal. Le dessin permet pourtant de suggérer l'horreur sans tomber dans le voyeurisme ou les reconstitutions macabres. L'animation permet aussi de donner corps aux rêves et aux hallucinations de ces jeunes gens. De comprendre aussi pourquoi ils ne voyaient pas toujours ce qu'il fallait voir. Puisque Valse avec Bachir traite de l'inconscient, le dessin animé permet de mieux suggérer cet inconscient, de donner à voir des images intérieures qui brouillent la perception extérieure. On aura aussi compris, vu le sujet abordé, que ce film d'animation n'est absolument pas pour les enfants. Il sera l'occasion pour tous les autres spectateurs, grands adolescents ou adultes, de chercher à en savoir plus sur la douloureuse histoire du Liban et du Moyen Orient et sur les conséquences des conflits armés sur les individus. Magali Van Reeth Signis France

Valse avec Bachir
Current image JPEG image — 21 KB
Navigation
 
« November 2017 »
Su Mo Tu We Th Fr Sa
1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930
Log in


Forgot your password?
New user?
 

Powered by Plone CMS, the Open Source Content Management System

This site conforms to the following standards: